Guide : Le groupe FNAC qui survit bien en France

FNAC est une chaine de distribution où les clients peuvent s’approvisionner en produits culturels, en appareils électroniques, en ustensiles électroménagers et en jeux et jouets pour enfant. Créé en 1954, ces plus de 60 années d’existence passées à satisfaire le besoin de la clientèle lui ont permis de prospérer dans un univers très concurrentiel. Le Groupe FNAC a su s’adapter aux changements de préférences des consommateurs et a pu prospérer dans un secteur où le besoin évolue à un rythme accéléré au même titre que l’évolution technologique.

Qui est Fnac ?

Fnac était à l’origine de l’abréviation de « Fédération nationale d’achats ». Au départ, Fnac regroupe en son sein des vendeurs qui misent sur la quantité de clients en opérant des remises sur leurs produits. Actuellement, Fnac s’occupe de la distribution de produits de cultures tels que le livre, la musique, la littérature, le cinéma et le jeu vidéo. Il vend ces produits sous différents supports : CD, DVD, Téléchargement, vente de place au cinéma ou au concert, etc. Le groupe s’occupe également de la vente appareils électroniques destinés à l’usage du public. Fnac opère en France et dans 7 pays étrangers à savoir la Belgique, la Suisse, l’Espagne, le Portugal, le Brésil, le Maroc et le Qatar. En 2014, il a réalisé un chiffre d’affaires de 3 milliards 895 millions d’euros.

Comment Fnac se rapproche de sa clientèle ?

Dès le départ, Fnac veut répondre aux attentes des consommateurs en leur proposant les produits de vendeurs qui consentent à baisser leur prix. Aucun magasin de matériels photographiques ne voulait intégrer le concept et les dirigeants du Fnac de l’époque (Max Théret et André Essel) n’hésitaient pas à lancer eux-mêmes leur boutique de photographie low-cost. Fnac évolue par la suite au gré de l’évolution de l’univers des produits culturels. Avec l’apparition des ventes en ligne, le groupe français crée sa boutique virtuelle www.fnac. (.com, .be ou .ch selon le pays) et dispose également de son site web. Depuis mars 2015, Fnac dispose de 113 magasins en France, 25 en Espagne, 22 au Portugal, 12 au Brésil, 9 en Belgique, 5 en Suisse, 1 de chaque au Maroc et au Qatar.

Fnac se déjoue de la concurrence

À ses débuts dans la création de carnet d’achat, Fnac avait pour concurrence « Economie Nouvelle » qui opérait sur le même registre. Mais en renforçant son orientation dans les produits culturels, il a pu prospérer durant ces 60 dernières années. Virgin Megastore, le groupe britannique créé par Richard Branson, est venu titiller Fnac dans son territoire en France. Mais Virgin a déposé le bilan en 2013, année où la Fnac acquiert une seconde jeunesse. Ce groupe concurrent a commencé à s’effondrer car des concurrents de tailles sont venus : Amazone dans la distribution en ligne et iTunes dans celui de la musique. Mais comme son slogan le dit si bien « On ne peut qu’adhérer », Fnac a encore une fois réussi à s’adapter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *